Drone Connection - Provence - 14 au 21 avril

Séjour construction et pilotage de drones. Voir descriptif détaillé

Drone Connection - Provence - 14 au 21 avril

Séjour construction et pilotage de drones. Voir descriptif détaillé

3 participants de 10, 12 et 14 ans.
Pilotage et conception de drone
Des aventures hors du commun, des projets réels pour le développement durable

Introduction

Maximilien, Titouan et Mathieu sont réunis cette semaine dans la Drôme pour apprendre et s’améliorer dans le montage et le pilotage de drones !

Le Journal de Bord

Dimanche 14 avril

Nos participants sont bien arrivés sur leur lieu de vacances de la prochaine semaine, et on déjà pris leurs marques avec leur environnement.
La première soirée a été l’occasion de faire connaissance avec un jeu de devinettes et de communication, d’échanges. Les premiers liens se sont créés, l’avantage d’un groupe de taille réduite, c’est que l’on connaît rapidement tout le monde. Tout le monde est allé se coucher rapidement afin de se remettre du trajet, et d’être d’attaque pour cette semaine de découvertes !

Lundi 15 avril

Première journée d’activités pour nos jeunes droneurs !
Pour commencer en douceur, un petit défi de recherche afin de découvrir le centre sur lequel nous allons passer une semaine : nous avons eu une carte dessinée du centre, avec des croix dessus, et devions nous rendre sur les points indiqués pour trouver une enveloppe cachée, 6 points en tout, que nous avons ramené dans le QG Drone. Nous avons dépiauté les indices pour voir constater ce que nous allons découvrir cette semaine : le fonctionnement des drones, ce que l’on peut faire avec, la législation française les concernant, et des idées de projets scientifiques.
Ensuite, nous avons pu nous initier au pilotage, ou redécouvrir, sur des ordinateurs avec des simulateurs : pas de pression concernant la casse, et des sensations assez réalistes pour être un bon entraînement. Un bon moyen de voir les points forts et les points faibles à travailler ensuite en conditions réelles !

Cet après-midi, nous avons fait un point rapide sur la sécurité et la législation, et nous avons pu prendre en main les drones d’entrainement sur lesquels nous pratiquerons plusieurs fois dans la semaine le pilotage. Ce sont des H31 de la marque JJRC. Nous avons fait quelques exercices de base, comme le décollage et l’atterrissage dans un cerceau, et le vol stationnaire, puis nous avons terminé avec un petit parcours d’obstacle pour tester notre adresse à passer sous des tables.

Pour la veillée de ce soir, nous avons fait une partie de Mystérium, qui est un jeu d’enquête, ou un joueur est le fantôme qui tente de communiquer avec les autres, les médiums, pour leur faire deviner par des visions (des cartes dessinées) l’identité de son assassin ! Un jeu de coopération que nous avons réussi à gagner !

Mardi 16 avril

Ce matin nous avons continué un peu les exercices sur simulateur pour améliorer notre pilotage, afin de solidifier les bases.
Suite à ça, nous avons essayé de déterminer tout ce qui compose un drone. Nous avons fait la liste des composants indispensables que l’on trouve dans un drone, ainsi que ceux qui ne le sont pas mais qui apportent des fonctions supplémentaires utiles.

Composants indispensables :

  • Un moteur par hélice
  • Autant d’hélices
  • Autant de bras
  • Contrôleur de vol
  • Châssis
  • ESC
  • Batterie
  • Câbles

Composants utiles supplémentaires :

  • GPS
  • Trains d’atterrissage
  • Caméra + carte SD
  • Parachute

Nous avons également fait un point sur le fonctionnement des batteries que l’on utilise dans les drones, les batteries LiPo (lithium et polymère), et sur les précautions à prendre lorsqu’on les utilise. Ces batteries craignent le froid, le chaud, l’humidité, les chocs et les coupures... Autant dire qu’il faut être prudent en les manipulant, mais avec quelques bonnes pratiques, il n’y a pas de soucis !

Ensuite nous sommes retournés piloter les drones d’entraînement dans une grande salle, car il pleuvait dehors.

L’après-midi, nous avons fait un atelier fabrication. Chacun de nous a choisi un projet de conception, et a commencé à réfléchir à la façon de le mener à bien.
Maximilien est parti sur une aile volante, Mathieu sur un drone quadricoptère en forme d’avion de chasse (type Rafale), et Titouan démonte un drone qui n’est plus opérationnel pour tenter ensuite d’en remonter un avec tous les composants qu’il aura.
La suite demain, avec un premier vol sur grosse machine prévu !

Mercredi 17 avril

Ce matin nous avons continué sur les projets de conception. Nous avons bricolé pendant une bonne partie de la séance, puis nous avons fait la découverte du drone de grande envergure que nous allons pouvoir piloter cette semaine, le Phantom 3. Nous avons pu voir ces caractéristiques, les détails à connaître sur l’application qui permet de le piloter, et les précautions lorsqu’on manipule et pilote un drone de cette taille et surtout de cette puissance.

Après manger, nous sommes sortis pour faire nos premiers vols d’essai sur le Phantom !
Passée la légère inquiétude à l’idée de prendre en main un drone de cette envergure, on se rend vite compte qu’il n’y a rien de sorcier. Il se trouve que c’est même assez facile en comparaison avec les drones sur lesquels on s’entraîne ! La différence venant du fait que les petits drones sont moins équipés en électronique, et donc moins stables. Le Phantom quant à lui est étonnant de stabilité ! L’intérêt d’avoir commencé par le plus difficile étant évidemment d’être au point si jamais on devait voir un problème avec l’électronique embarquée du gros drone... Qui ne représente pas le même danger en cas de chute !

Puis retour au QG, et reprise des constructions. Quelques déboires avec la soudure, l’électronique des drones que nous modifions est très fine, mais en insistant un peu, ça finit par le faire.
Mathieu a bien avancé, il a pour l’instant un drone qui ressemble déjà à quelque chose comme on peut le voir sur la photo.

Ce soir, nous avons continué une partie de jeu de société débutée la veille, qui est un jeu de gestion d’un troupeau de dinosaure face à d’éventuelles attaques des dinos adverses, ainsi qu’aux aléas climatiques qui sont parfois (souvent), impardonnables.

Jeudi 18 avril

Aujourd’hui nous sommes partis en virée drone et nature ! Nous avons préparé nos affaires, le drone, de l’eau, pris notre pique-nique, et nous avons pris un sentier en compagnie de notre camarade Antoine, inscrit sur un séjour nature pour étudier les insectes entre autre, et son animateur Eloy, naturaliste.
Nous avons marché environ 1h, avec des pauses pour regarder quelques plantes, soulever quelques cailloux (nos amis naturalistes s’intéressent notamment aux scorpions, aux fourmis). Nous sommes ensuite arrivé dans une grande prairie dans laquelle nous avons posé les affaires, nous avons mangé nos sandwich, puis nous avons pu piloter. Surprise, nous avons pu piloter une aile volante ! Avec un casque d’immersion en plus, pour se sentir comme un oiseau dans les montages Drômoises. C’était un très bon moment, de belles sensations.

Nous avons ensuite utilisé le Phantom pour essayer de localiser une marre recherchée par les naturalistes, dans l’espoir d’observer quelques insectes de ce milieu (batraciens et si possible couleuvres d’eau !). Notre jeune pilote Mathieu a finalement réussi à la trouver à la suite de ses pérégrinations, et nous avons pu aller observer des larves de sauterelles, des tritons, et un couple de crapauds en pleine reproduction.
Nous sommes ensuite rentrés pour prendre le goûter, et avons ensuite fait un petit tournoi de ping-pong, tout le monde s’est affronté, et les parties était serrées !

Ce soir, nous avons fait une soirée cinéma, au cour de laquelle nous avons visionné un film intitulé « Félins », de DisneyNature, qui montre la vie de certaines espèces de félins présentes dans une partie de l’Afrique, notamment lions et guépard.

Vendredi 19 avril

Matinée conception. Et de belles avancées !

Maximilien est parvenu à créer un drone à partir d’un ancien, qu’il a alors réparé et modifié. Il a changé les hélices, ressoudé un moteur, ajouté une plateforme en dessous pour faciliter le remplacement de la batterie, ainsi qu’un crochet pour attraper des choses légères, et enfin des pieds sur le dessus pour protéger les hélices, car il se trouve que son drone a tendance à se retourner à l’atterrissage comme il n’a plus de trains !

Titouan a pu avancer sur son drone, qu’il a décidé finalement d’intégrer dans une assiette. Seulement, une assiette en carton, c’est un peu trop souple et fragile ! Du coup, nous l’avons remplacée par des disques en carton pour créer une structure, et des tiges en balza pour les bras qui tiendront les moteurs ainsi que les hélices. Ce n’est pas terminé, mais peut-être que nous trouverons le temps de finir demain !

Nous avons commencé l’après-midi avec une activité rapide de réflexion et de partage sur les diverses formes de drones possibles, leurs utilités et les sujets d’études que nous pouvons réaliser avec.

Ensuite, nous avons pris les petits drones d’entrainement pour aller faire du vol libre en plein air, dans la prairie de Musiflore, afin de profiter de nos compétences finement aiguisées en cours de la semaine !

Photos / Vidéos

Dessin de Maximilien

Dessin de Mathieu

Dessin de Titouan

Dessin de Mathieu animateur

Nos partenaires

Voir également