Envoyer à un ami

Drone Connection - Provence - 18 au 25 octobre 2020

Séjour de la Toussaint 2020 qui réuni 10 jeunes de 6 à 14 ans ! Voir descriptif détaillé

Drone Connection - Provence - 18 au 25 octobre 2020

Séjour de la Toussaint 2020 qui réuni 10 jeunes de 6 à 14 ans ! Voir descriptif détaillé

10 participants de 6 à 14 ans
Des voyages scientifiques qui changent le monde
Des aventures hors du commun, des projets réels pour le développement durable

Le Journal de Bord

Vous pouvez retrouver toutes les photos sur OSI-PHOTOS.
Vous pouvez vous inscrire afin de télécharger l’album photo de vos enfants.
L’inscription est nécessaire pour visionner les photos sans le filigrane OSI (cliquer sur la photo).

Dimanche 18 octobre

Nos jeunes futurs pilotes de drone sont arrivés sur le centre de Musiflore dans le fil de l’après-midi, découvrant chacun leur tour ce coin de nature éloigné des zones urbaines. Tout le monde s’est installé dans sa chambre au fur et à mesure, et après le repas du soir nous avons fait une première veillée d’introduction de vacances, avec des jeux axés sur la présentation et les prénoms.

Lundi 19 octobre

Pour cette première journée, nous avons commencé par découvrir l’atelier dans lequel nous serons une bonne partie de la semaine : c’est notre QG ! L’atelier drone est notre salle d’activité, dans laquelle nous serons dès lors que nous ne serons pas en train de piloter en extérieur.
Nous avons pu examiner en détails les différentes zones de notre salle, et voir quelles pouvaient être les précautions liées à chacun : la zone soudure, la zone impression 3D, la zone stockage et charge des batteries, la zone bricolage et la zone stockage matériel pour les composants et les pièces de drone.
Nous avons ensuite échangé tous ensemble afin que chacun puisse partager ses attentes, dans le but de mettre en lien ce que nous voulons et ce que nous pourrons faire cette semaine.

Nous avons également fait un rapide jeu de carte permettant de découvrir la notion de biomimétisme Biomimétisme Le biomimétisme désigne un processus d’innovation et une ingénierie. Il s’inspire des formes, matières, propriétés, processus et fonctions du vivant. , qui est le fait d’imiter la nature, et avons mis en relation des inventions humaines avec des éléments que l’on trouve dans la nature, et avons donc pu constater que beaucoup de nos inventions sont inspirées ou copiées de la nature (le Wingsuite et l’écureuil volant, le scaphandre et l’argyronète Argyronète Argyroneta aquatica, l’Argyronète, est une espèce d’araignées aranéomorphes de la famille des Dictynidae. Elle vit quasi intégralement sous l’eau. , la tôle ondulée et le coquillage, le papier et les nids de guêpes...).

Pour la deuxième partie de journée nous avons été lancés sur une mission de conception d’un parcours d’obstacles pour rover rover Véhicule, dans le domaine l’astronautique, que l’on construit pour les déplacements sur des astres autres que la planète terre.
Terme couramment utilisé pour désigner les véhicules roulants radiocommandés.
. L’objectif est de voir quelles sont les limites des rovers, car un groupe venu durant l’été 2020 en a conçu un qui est censé partir sur le terrain pour prendre des mesures, et nous sommes chargés de découvrir ses limites, afin de voir dans quel type d’environnement il peut se déplacer.

JPEGJPEGJPEG

Nous avons constitué deux équipes pour nous séparer les tâches : une équipe devait concevoir des modules avec obstalces afin de faire une course modulable, et l’autre équipe devait s’entrainer à piloter les rovers, puis nous avons tourné. Nous aurons pour mission le lendemain de tester les courses d’obstacle avec les rover rover Véhicule, dans le domaine l’astronautique, que l’on construit pour les déplacements sur des astres autres que la planète terre.
Terme couramment utilisé pour désigner les véhicules roulants radiocommandés.
.
Pour finir la journée, nous avons fait une séance de test de pilotage de drone volants : chacun a pu passer devant un animateurs afin de montrer ce qu’il savait faire, et nous avons ainsi pu voir les points à travailler pour chacun. Nous pourrons ainsi adapter l’entrainement de la semaine.

Mardi 20 octobre

Ce matin nous avons mis en place les modules d’obstacles que nous avons préparé la veille, afin de constituer un parcours ultime ! Chaque obstacle est constitué d’éléments différents censés représenter des éléments que l’on peut rencontrer dans la nature : des rondins de bois, des branchages en vrac, des gros tas de feuilles mortes, des cailloux, etc.

Chacun a pu tester de franchir les obstacles, avec du succès dans l’ensemble ! Nous avons pu déterminer la taille des rondins que les rovers peuvent franchir, et les cailloux et feuilles mortes n’ont posé aucun soucis. Nous avons ensuite eu l’idée de déterminer la pente maximale que le rover peut grimper : nous avons donc incliné des planches en faisant le test à chaque fois, et nous avons pris des mesures à chaque fois afin de connaitre les angles. Voici nos résultats :
JPEGJPEGJPEG
Pour finir la matinée, nous avons pour certains continué à piloter les rovers, et pour d’autres nous avons fait un entrainement de pilotage sur de petits drones. Nous avons fait quelques exercices de base, comme le stationnaire, et le décollage et l’attérissage.

Mercredi 21 octobre

Nous nous sommes séparés en deux groupes pour toute la matinée. Un groupe est resté dans le QG Drone afin de faire du bricolage sur des drones : diagnostique, réparation, initiations à diverses compétences (soudure, impression 3D).
L’autre groupe est monté dans le sous-bois sur une sorte de plateau sous les arbres afin de faire du pilotage de rover, sur des obstacles, mais cette fois en immersion Immersion Le pilotage en immersion est un procédé qui consiste à diriger un modèle ou radiocommandé par l’intermédiaire d’une caméra sans fil et d’un écran ou de lunettes/masques vidéo. En anglais, ce procédé se nomme « FPV » pour « First Person View ». . L’occasion de découvrir un nouveau point de vue lorsqu’on on contrôle une machine à distance, et de faire comme si on était à bord !

JPEGJPEGJPEG

Ce midi, nous avons fêté l’anniversaire de notre droneuse Hanna ! Quelques bougies soufflées sur une bonne tarte à la framboise pour marquer l’occasion !

JPEGJPEGJPEG

L’après-midi nous avons redécoupé le groupe en deux afin qu’une partie puisse rester en salle et une autre puisse monter dans le sous-bois pour piloter les rover en immersion Immersion Le pilotage en immersion est un procédé qui consiste à diriger un modèle ou radiocommandé par l’intermédiaire d’une caméra sans fil et d’un écran ou de lunettes/masques vidéo. En anglais, ce procédé se nomme « FPV » pour « First Person View ». , afin que chacun puisse découvrir quelque chose qu’il n’a pas fait le matin.
Dans la salle, les bricoleurs ont pu démanteler un rover qui ne fonctionnait plus depuis avant le séjour, et qui a pu servir à découvrir le fonctionnement interne de la machine, et les pièces pourront servir de remplacement si quelque chose lâche sur un autre rover.
Ils ont également pu lancer des impressions 3D simples (ici, des pièces pour un jeu de dâme chinoise) afin de découvrir la modélisation 3D à partir d’un modèle, et le paramétrage d’une impression.

Jeudi 22 octobre

Une nouvelle journée débute pour nos jeunes droneurs. Nous avons fait la découverte d’un petit livret concocté par nos animateurs qui rassemble différentes choses super intéressantes pour nous, autant pendant le séjour que pour la suite lorsque nous continuerons sur la voie du pilotage et de l’aéromodélisme : les 10 règles d’or du pilote de drone, les exercices de base et d’approfondissement, les liens utiles pour se renseigner sur internet, et d’autres. Nous avons du coup profité de ce moment pour faire un point sur la législation, qui nous concerne tous, puisque nous ne pouvons pas piloter n’importe ou, même pour le loisir, et même avec de petits drones.

JPEGJPEGJPEG

Sur l’ensemble de cette journée nous avons mis un point d’honneur à nous perfectionner en pilotage, et pour cela nous avons pu faire des exercices sur simulateur, c’est-à-dire sur un ordinateur avec un logiciel réaliste ainsi qu’une vraie radiocommande de drone relié au PC, et nous avons également piloté sur de vrais drones. Il est intéressant de mettre en relation le simulateur et les conditions réelles, car le ressenti et la confiance ne sont pas les mêmes.
Nous avons également pu bricoler, car il y a toujours des choses à réparer lorsque l’on fait du drone, c’est ça qu’il y a de bien avec ce hobby !

JPEGJPEGJPEG

Vendredi 23 octobre

Nos jeunes bricoleurs ont fait de vrais miracles aujourd’hui ! Plusieurs machines ont pu être remises en état : un drone volant, et un rover. Un autre rover est en passe d’être réparé, espérons que nous auront le temps !

JPEGJPEGJPEG

Nous avons préparé la retransmission que nous ferons demain après-midi. Avec les dispositions de cette année, les parents ne seront pas présents physiquement, mais nous filmerons les présentations des différents groupes et les mettrons en ligne afin de permettre aux parents de les voir en différé. Nous avons préparé une petite mise en scène afin de rendre la présentation agréable et dynamique pour tout le monde !

JPEGJPEGJPEG

Mickael notre animateur nous a également proposé de nous imprimer des petits écussons de drone avec une inscription personnalisée dessus : la fréquence de notre voix ! Nous avons donc tous prise la mesure de notre fréquence de voix et Mickael s’occupera de faire les impressions d’ici notre départ. Nous avons même pu choisir le type de filament que nous voulions (souple, rigide, couleur) !

Samedi 24 octobre

Et voici que notre dernière journée est arrivée ! Nous avons commencé par préparer la retransmission, qui aura lieu cet après-midi. Pour cela nous avons prévu une petite mise en scène : nous allons présenter une émission de télé nommée Drone Connection TV, présentée par Mathias et Cyril, et avec comme invités Hanna, Mickaël, Colin, William, Guillaume, Ulysse, Quentin, et Odin ! Nos présentateurs poseront des questions à leurs invités qui cibleront les choses que nous avons faites durant la semaine, ainsi les invités pourront expliquer leur semaine.
Nous avons fait une répétition en matinée et en début d’après-midi afin d’être parés ! Nous avons ensuite eu le temps de piloter une dernière fois.

Juste avant la retransmission, nous avons préparé le matériel dont nous aurions besoin : les rovers, les drones volants, les outils de soudure, afin de les montrer aux autres. La retransmission a été filmée comme prévu et elle sera mise en ligne rapidement.
Après la retransmission, nous avons goûter, et nous avons fait un grand jeu tous ensemble : une trace maudite ! Les animateurs sont cachés partout sur le terrain du centre en extérieur, chacun avec un feutre de couleur. Nous formons des équipes, et nous devons les trouver tous, afin d’obtenir de leur part une trace de couleur sur la main. La première équipe à réunir toutes les traces a gagné ! Seulement... Un des animateurs ne se cache pas, au contraire, et possède un feutre noir. C’est la trace maudite ! Son rôle est de poursuivre les équipes et de leur barrer leurs couleurs, les obligeant à aller les retrouver !

Vous pouvez retrouver toutes les photos sur OSI-PHOTOS.
Vous pouvez vous inscrire afin de télécharger l’album photo de vos enfants.
L’inscription est nécessaire pour visionner les photos sans le filigrane OSI (cliquer sur la photo).

Photos / Vidéos

Nos partenaires

Voir également