Drone Connection - Provence - 21 au 28 octobre

Séjour construction et pilotage de drones. Voir descriptif détaillé

Drone Connection - Provence - 21 au 28 octobre

Séjour construction et pilotage de drones. Voir descriptif détaillé

4 participants de 8 à 14 ans
Apprendre à monter et piloter un drone
Des aventures hors du commun, des projets réels pour le développement durable

Introduction

Paul, Théotime, Killian et Gaspard sont réunis cette semaine dans la Drôme pour apprendre ou s’améliorer dans le montage et le pilotage de drones !

Le Journal de Bord

Dimanche 21 octobre

Nos 4 participants sont bien arrivés sur leur lieu de vacances de la prochaine semaine, et on déjà pris leurs marques avec leur environnement. Bien que 2 d’entre eux, Kilian et Gaspard, soient en fait des anciens, déjà venus sur le centre Musiflore.
La première soirée a été l’occasion de faire connaissance avec l’ensemble du groupe afin de commencer à créer des affinités avec un jeu de présentation, et un jeu de cartes pour finir avant de se coucher pour récupérer de cette journée de transport !

Lundi 22 octobre

Ce matin nous démarrons avec un petit atelier création, chacun a une feuille de projet sur laquelle il peut créer un drone tiré de son imagination, possible ou pas, en en faisant un schéma/dessin/croquis et en détaillant sur le côté certaines de ses caractéristiques :

  • Nom
  • Mission
  • Energie
  • Forme
  • Matériaux
  • Charge utile
  • Capteurs

Nous nous sommes ensuite tous présenté nos projets et avons pu y réagir, pour proposer des éventuelles améliorations et commenter leur faisabilité.
Nous avons fini la séance par un peu de vol libre sur des drones de format moyen de la marque JJRC afin de commencer à nous faire la main dessus. Ce sont ces drones qui nous permettront de nous entraîner et de nous perfectionner en pilotage. Ils sont assez robuste pour supporter les nombreux chocs inhérents à l’apprentissage.

Cet après-midi, nous avons piloté ! Première partie de séance en intérieur avec un exercice de concentration et de précision : nous devions faire voiler le drone dans un couloir représenté par des tapis alignés, sans le faire sortir sur les côtés, et ensuite réussir à la poser à chaque bout du couloir afin d’apprendre à piloter avec délicatesse.

En deuxième partie de séance, après avoir bien progressé et pris en main les JJRC, nous sommes sortis avec et avons emmené des cerceaux et des frites de piscines accrochées en cercle afin de constituer un parcours d’obstacles, avec des portes à passer. C’est un exercice très difficile ! Mais c’est très amusant, et gratifiant, et c’est un excellent entraînement de précision et de contrôle. Maintenir son drone en l’air est très simple, mais lui faire faire ce que l’on veut, c’est une autre paire de manche !

Après avoir pris le goûter avec le groupe de participants au séjour Au Fil de l’Arbre et Excellence, nous nous sommes retrouvés dans la prairie pour faire des jeux coopératifs tous ensemble : se mettre en rond et se tenir par la main, et faire passer un cerceau le plus vite possible sans se lâcher la main, faire un nœud humain et parvenir à se démêler sans se lâcher, se mettre en file indienne et se tenir par les épaules, fermer les yeux, sauf le dernier qui est guide et doit donner les instructions pour que la chenille progresse, etc.
Nous avons terminé avec une balle au prisonnier pour se défouler un peu avant d’aller prendre nos douches.

Après manger veillée assez tranquille, la fatigue de la veille se faire encore un peu ressentir ; certains on lu des BD, d’autres ont fait un jeu, et nous avons tous rapidement fini dans nos chambres pour dormir pour les plus jeunes, et nous raconter des histoires pour les plus grands avant d’éteindre et de se laisser gagner par le sommeil.
En attendant une nouvelle journée !

Mardi 23 octobre

Aujourd’hui journée conception ! Nous voulions apprendre à monter un drone, nous avons donc commencé le matin par voir tout ce qui compose un drone. Nous avons fait la liste des composants :

  • 1 châssis
  • 4 bras
  • 4 moteurs (2 horaires, 2 anti-horaires)
  • 4 ESCs pour contrôler les moteurs
  • 4 hélices (2 horaires, 2 anti-horaires)
  • 1 batterie
  • 1 répartiteur d’énergie
  • 1 contrôleur de vol
  • 1 émetteur radio
  • 1 récepteur radio
  • des connecteurs contrôleurs

Une fois la liste faite, on a rassemblé le matériel et commencé le montage. Nous avons pu bien avancer le montage ! Et nous avons fini la matinée par un peu de simulateur de vol pour prendre en main de façon virtuelle des drones stabilités (type DJI Phantom, DJI F450)

L’après-midi nous avons repris le montage de notre drone, nous l’avons terminé, et nous avons commencé le paramétrage de la radiocommande. Nous avons rencontré un problème avec la partie où il faut relier le contrôleur de vol du drone à un ordinateur pour faire des réglages via un logiciel, puisque le PC ne voulait pas détecter le drone... Nous y arriverons demain !

Après le goûter, nous sommes montés dans les bois au dessus du centre Musiflore pour construire des cabanes tous ensemble et y faire des jeux avec une balle, comme la gamelle.

Mercredi 24 octobre

Ce matin nous avons continué le montage de notre drone, avec les réglages de la radiocommande afin que les commandes appliquées soient reliées aux bons contrôles sur le drone. Nous avons ensuite pu faire un essai de mise en route en intérieur (sans les hélices évidemment !) pour vérifier que tout se passe bien, mais là, drame ! Nous avons alors senti une odeur de chaud, nous avons donc coupé l’alimentation et enlevé la batterie pour vérifier d’où pouvait bien venir le soucis. Le problème vient de certains composants appelés ESC (Electric Speed Control - régulateurs de vitesse) qui relient les moteurs à la carte de contrôle du drone afin de pouvoir régler la vitesse de rotations des hélices. Nous les avons donc débranchés et laissés de côté.
Nous avons décidé de partir sur d’autres activités le temps que notre animateur identifie la source du problème !

Nous avons pu coller sur les drones d’entrainement de petites caméras prévues pour faire de l’immersion, et que l’on peut relier à des casques d’immersion (ou FPV pour First Person View), permettant ainsi de voir comme si on était dans le drone. Nous avons monté des caméras sur plusieurs drones, ainsi que sur des rovers.
Les rovers sont des voitures radiocommandées prévues pour être équipées de caméras, capteurs, bras robots ou toute autre chose utile.

En parallèle, nous avons également commencé à construire notre kit d’accueil ! Il s’agit de petites voitures à construire soit même, à partir de planches de balsa, de vis, d’un moteur, de fils, d’un interrupteur et de piles. Ce kit constitue une initiation à plusieurs aspects de la science physique et est donc très intéressant ! Nous pourrons ensuite le ramener chez nous.

Après le goûter nous avons fait une partie de gamelle tous ensemble. Quelqu’un est désigné pour trouver les autres, qui partent se cacher. Celui qui cherche reste près du ballon et doit aller débusquer les autres pour les mettre en prison, près du ballon. Pour délivrer ses copains il faut venir taper dans la balle, sans se faire intercepter par celui qui cherche !

Ce soir, nous avons fait une veillée film ! Nous avons regardé un film sur la vie sauvage arctique et les loups ! Le titre est « Un homme parmi les loups », un film de 1983 magnifique sur la mission d’un homme censé élucider la disparition progressive de la population de caribous, et faisant la rencontre d’une meute de loups, supposés être à l’origine de la dépopulation des grands cervidés du nord.

Jeudi 25 octobre

Aujourd’hui nous avons repris notre conception de voitures propulsées par hélices. Scier, percer, poncer, visser, toutes les compétences y passent. Nous avons pu bien avancer, Paul est en passe de finir la sienne ! Nous avons pu alterner entre ça et piloter des JJRC dans la salle, et faire du simulateur, afin de pouvoir se changer les idées régulièrement et ne pas rester sur une seule activité.

L’après-midi, nous avons continué sur le même rythme tout en reprenant le montage du gros drone, parce qu’on ne s’arrête pas sur un échec. Une décision a été prise : on reprend à la base, on change les composants pour en tester d’autres, notamment celui qui permet la répartition de l’alimentation électrique venant de la batterie, on soude pour éviter un surplus de câbles. On teste alors à nouveau l’allumage moteurs, comme la radio est déjà paramétrée, et la miracle : ça fonctionne !
On peut alors tout remonter dans le châssis, visser les bras, scotcher les composants qui ne doivent pas se balader, ranger les câbles qui ne doivent pas traîner pour se prendre dans les hélices, et on peut sortir faire notre test de vol !

C’est une belle réussite. Il y a encore des choses à régler, notamment un petite dérive sur la droite, et une fonction « failsafe », qui gère le comportement du drone en cas d’urgence (perte de signal entre la radio et le drone, plus de batterie sur l’un ou l’autre, etc). Nous pourrons donc voir ces quelques réglages à corriger demain sans problème !

Pour l’activité de fin de journée nous sommes partis nous promener et nous amuser dans les marnes, à quelques minutes à pieds du centre. Nous avons pu jouer dans les pentes sableuses et courir un peu partout. Une partie n’a pas voulu partir du centre et ils ont fait un jeu de société : le Diamant  !

Le soir, nous avons fait une veillée Blind Test Disney ! L’occasion de voir qui connait ses classiques avec les plus anciens dessins animés, et qui est à la page sur les nouveaux films d’animation...

Vendredi 26 octobre

Conception, encore, et toujours ! Les voitures ont super bien avancé, et Théotime a réussi à récupérer des éléments d’une carcasse de JJRC H31, à imprimer avec l’imprimante 3D un châssis de drone plus petit et d’y mettre les composants afin de recréer un drone fonctionnel ! Bon, il y a quelques améliorations à apporter, notamment pour la fixation des moteurs, et sur la masse du drone, mais à part ça, c’est une réussite.
Dans le même temps, nous nous sommes beaucoup entraînés sur les simulateurs, et nous avons considérablement amélioré notre pilotage. Nous avons même testé le pilotage d’avions, et d’hélicoptères, ce qui était intéressant étant donné les différences de mécanique de vol.

Nous sommes allés prendre notre goûter dans un champ à proximité du centre Musiflore pour profiter d’un grand espace herbeux permettant d’être tranquille pour piloter HR31 et Phantom 3 ! Alterner pilotage et tartine de pâte à tartiner au chocolat maison... Du bonheur.

A la fin de notre Ultimate, nous avons transporté un peu de bois afin de le mettre à l’abris pour la nuit, car nous faisons soirée pizza demain, et qu’il y a risque de pluie ! Nous allons pouvoir profiter d’un véritable four à bois pour faire cuire des pizzas dont nous aurons préparé la pâte, découpé les ingrédients, et confectionnées nous mêmes à nos goûts ! Ça promet !

Après manger, nous étions loin de nous douter qu’une aventure trépidante nous attendait... Nous avons été lancés dans une mission en équipe, avec pour information qu’une personne était sur le point de saboter une centrale nucléaire, et que nous seuls pouvions venir en aide aux autorités pour éviter la catastrophe... Munis de nos méninges et de notre coopération, nous avons pu découvrir l’identité de notre indic pour obtenir des informations et finalement démasquer le criminel ! Une mission contre la montre relevée haut la main, facile pour l’équipe OSI...

Samedi 27 octobre

Aujourd’hui nous devons préparer la retransmission. Il s’agit de montrer aux autres groupes et aux parents ce que nous avons fait dans la semaine, la salle dans laquelle nous avons passé nos heures de science, et le matériel que nous avons utilisé.

Nous nous sommes répartis les rôles, chacun se lançant sur ce qu’il veut présenter en fin d’après-midi. Nous prévoyons un poster avec des drones dessinés par Paul (aidé par Théotime) et une présentation PowerPoint préparée par Killian et Gaspard.

Nous avons également installé un atelier pour présenter les différents drones que nous avons utilisé/conçus au cours de la semaine.

La retransmission s’est bien déroulée, les présentations étaient bien réussis, autant pour nous que pour Au Fil de l’Arbre et Excellence !

Après nous avons préparé notre dîner : la fameuse soirée pizza s’annonce ! Nous avons récupéré aux cuisines tous les ingrédients (nous avions préparé la pâte juste après le repas de midi pour lui laisser le temps de monter), nous avons tout ramené dans la fermette qui jouxte le four à bois avons alors découpé les légumes. Nous avons ensuite confectionné nos pizzas et nos animateurs les ont fait cuire. Une fois tout ça fait, nous avons finalement pu savourer nos délicieuses pizzas faites maison, avec une partie salée, suivie d’une partie sucrée entièrement confectionnée par les animateurs !

Dimanche 28 octobre

FAQ

Projet drone Gaspart

Projet drone Killian

Projet drone Paul

Projet drone Théotime

Photos / Vidéos

Nos partenaires

Voir également