Drone Connection - Provence - 28 au 04 août 2019

Séjour construction et pilotage de drones Voir descriptif détaillé

Drone Connection - Provence - 28 au 04 août 2019

Séjour construction et pilotage de drones Voir descriptif détaillé

7 participants de 8 à 18 ans !
Pilotage et conception de drone
Semaine post canicule, beau temps et fraîcheur en perspective.

Introduction

Jules, Florian, Baptiste, Mathias, Maxime, Nino et Adam sont réunis cette semaine dans la Drôme pour apprendre le pilotage des drones, ainsi que leur fonctionnement...

Le Journal de Bord

Vous pouvez retrouvez toutes les photos du séjour sur :
Drone Connection - Provence - 21 Juillet au 04 Août 2019

Dimanche 28 juillet

Arrivée sur le centre.
Chaque enfant fait connaissance avec un membre de l’équipe d’animation lors du fameux inventaire, la garantie de ne rien oublier lorsqu’on partira du centre...
Après quelques jeux ensemble, chacun a pu se doucher avant de passer à table pour le premier repas, qui s’est très bien passé : magret de canard et pommes de terres accompagnées de quelques légumes verts ! Une belle mise en bouche.

La veillée démarre sur des jeux de connaissance des prénoms. Après avoir bien fait connaissance avec tout le monde, c’était l’heure d’aller se coucher ! Il faut être en forme pour une semaine chargée en aventures.

Lundi 29 juillet

Premier jour d’aventure pour nos apprentis pilotes ! Nous avons commencé par parler... De drone ! Evidemment, mais, évident ? Pas si sûr ! Le terme drone n’a pas la même définition pour tout le monde, et a d’ailleurs énormément évolué ces dernières années, avec l’arrivée des engins volants que nous connaissons dans le domaine grand public. Alors oui, un drone volant avec 4 hélices, tout le monde connait, mais un drone n’est pas que ça...

Nous avons ensuite abordé quelques notions d’aérodynamisme avec des avions en papier. L’idée est simple : chacun conçoit son avion en papier à partir d’une feuille A4. Ensuite, phase de test : nous lançons nos avions respectifs, et regardons les distances atteintes. Nous récupérons ensuite les avions pour comparer les pliages et les distances, et nous pouvons déduire un paquet de choses intéressantes pouvant expliquer les distances parcourues ! Pliages plus ou moins symétriques, répartition de la masse entre l’avant et l’arrière, forme, taille des ailes... Ce sont des notions clés pour comprendre la dynamique de n’importe quel objet volant ! La surface ailaire, la forme, la portance générée...

Nous avons ensuite fait le tour de l’atelier en détails afin de connaître les différentes pôles que nous avons à disposition (outillage, réparation, construction, soudure, rangement...). L’idée étant d’être rapidement à l’aise avec le lieu et le matériel, afin d’être le plus autonomes possibles.

Nous avons fait un point sur les règles de sécurité, autant dans l’atelier que lors de vols, ainsi que sur la législation. Cela a beaucoup changé et s’est sévérisé ces dernières années, et n’importe quelle machine est concernée dès lors qu’elle quitte le sol, nous nous devons donc d’être au fait de ce qu’on a le droit de faire ou non.

Nous avons fini par des vols de test. Chacun a pu prendre en main des drones d’entrainement (petits formats, pour voler la plupart du temps en intérieur), afin de faire un état des lieux de ce que nous savons faire. Certains n’ont presque jamais piloté, d’autres pas depuis longtemps, et il est toujours bon de faire quelques exercices afin de voir si on connait les bases !

Demain, nous pourrons attaquer l’apprentissage en tant que tel, ainsi que les réparations et les différentes compétences que cela implique.

Mardi 30 juillet

Ce matin nous avons passé toute la séance à faire des réparations sur des drones des semaines passées qui ont rencontré divers problèmes. La première étape est de faire le diagnostique de la panne, il faut donc tester le drone et voir ce qui ne fonctionne pas. Mathias a pris cette mission en main et déterminé ce qui n’allait pas sur les machines !

Ensuite les différentes pannes nous ont amenés à démonter/remonter un drone (parfois entièrement), faire de la soudure pour changer un moteur, ou des connecteurs défectueux, puis encore remplacer certaines pièces en panne. Le pilotage nécessite en fait de nombreuses compétences !

JPEGJPEGJPEG

La deuxième moitié de journée, nous sommes partis dans un sous-bois, sur un plateau au dessus du centre, pour faire une séance de pilotage. Nous avons fait une initiation la veille, il est maintenant temps de passer aux choses sérieuses !
Certains ont pris les JJRC, d’autres sont passés sur les Tiny, des drones plus petits et plus nerveux, qui nécessite de bons réflexes de Jedi !

JPEGJPEGJPEG

Le couvert des arbre nous a protégé du vent et du soleil, nous maintenant ainsi au frais, sans entraver le pilotage. Il y a beaucoup d’espace entre les arbres ce qui ne représente donc pas une difficulté (en termes d’obstacles).
Nous avons pu faire des exercices de perfectionnement comme le slalom entre les arbres, ou le vol stationnaire pour apprendre à rester à la même hauteur le mieux possible.

Mercredi 31 juillet

Aujourd’hui, nous avons eu la visite d’un participant du séjour Robotique, qui est venu nous demander de l’aide pour avancer sur une des problématiques de leur projet. Ils ont pour mission de concevoir un véhicule permettant de visiter et prendre des données dans des grottes en Suisse, pour un autre séjour OSI (Trésors des Mines), et étudient donc la question de la communication entre le télépilote et la machine, car on sait que les ondes ne voyagent pas bien dans les espaces restreints.
Ils nous ont donc demandé de faire des tests de transmission radio dans un conduit afin de voir ce qui est le plus contraignant pour le signal.
Nous sommes allés avec un petit drone au bord d’une canalisation assez large pour qu’un adulte passe accroupi, et avons placé un décamètre au sol afin de voir la distance parcourue lorsque (si cela arrive) nous perdons le signal. Nous avons fait ce test de pilotage en plaçant le pilote à différents endroits, afin de voir si l’angle entre lui et l’axe de la canalisation a une grande influence ou pas. Il était une fois bien en face, une autre fois sur le côté de l’entrée, et encore une fois au dessus de l’entrée.
De plus, nous avons testé deux fréquences radios différentes, car nous utilisons la fréquence 2,4GHz pour envoyer les commandes au drone, le drone utilise la fréquence 5,8GHz pour envoyer les informations vidéos en direct au pilote, qui était munie d’une casque d’immersion (il pouvait donc voir en direct ce que voyait la machine).
Il nous suffisait alors de noter lorsque nous perdions le contrôle du drone (donc la fréquence 2,4GHz) ou lorsque nous perdions le signal vidéo (donc la fréquence 5,8GHz). Un test 2-en-1 !

JPEGJPEGJPEG

Le groupe Robotique a pu noter les données qui les intéressaient, et cela nous a permis à tous de mettre au point et de réaliser un véritable protocole scientifique !

Nous avons suite à ça continué à bricoler dans l’atelier, toujours sur la réparation de drones volants. Nous sommes parvenus à en réparer une grande partie, nous avons même de nombreux connecteurs de meilleure qualité fabriqués par Nino et Jules, afin qu’on puisse au fur et à mesure remplacer ceux qui s’useront.

Une nouvelle session de pilotage dans les sous-bois l’après-midi, nous avons cette fois pris des frites de piscine pour faire des portes, et nous challenger un peu. C’est un exercice difficile mais qui nécessite de contrôler la stabilité du drone dans toutes les directions, ce qui est donc très formateur !

Jeudi 01 août

Il semblerait que la réparation devienne une addiction... A peine a-t-on fini de réparer une machine qu’on cherche à bricoler autre chose ! Un câble à souder, un moteur à remplacer, une connectique à refaire, ce ne sont pas les tâches qui manquent !

C’est alors que notre animateur Mickaël a commencé à nous dire qu’il était capable de commander un drone, sans le voir. Et même avec la voix ! Face à notre air ahuri, il a ouvert la fenêtre, a lancé un cri exotique

« Kouloukoukiiii »

Et nous avons entendu un bourdonnement. Faible au début, puis de plus en plus distinct ! Et un drone est apparu au dehors. Mickaël lui a fait signe de venir, le drone est entré par la fenêtre, a semble communiquer avec l’animateur, puis est reparti ! Nous l’avons alors suivi avec empressement, et le petit objet volant nous a conduit directement vers un nouveau lieu...
Où nous avons pu découvrir un jeu avec les drones ! Le 1, 2, 3, DRONE !
Une personne est tourné, et lorsqu’il fini de compter, dit drone et se retourne, tout drone qui n’est pas immobile, au sol, est éliminé...

Vendredi 02 août

Aujourd’hui nous avons pris un moment pour préparer la retransmission qui a lieu demain après-midi. Nous avons mis sur papier toutes les choses que nous voulons aborder, c’est-à-dire les choses que nous avons faites durant la semaine, et nous avons ensuite réparti les rôles. Suite à quoi chacun a pu préparer un support afin de faire sa présentation. Nous avons fait deux PowerPoint et nous reprenons une affiche faite les semaines précédentes qui permet de montrer un drone en vue éclatée, avec tous les composants du drone collés sur l’affiche. Pratique !

Nous avons également fait quelques préparatifs pour faire une démonstration de vol durant la restransmission, dans l’idée de montrer en direct ce que filme un drone et qu’on le pilote en immersion. Nous avons donc préparé des casques d’immersion et des écrans, équipés de récepteurs afin de pouvoir capter le signal vidéo émis par le et et ainsi le diffuser pour que les gens puissent le voir ! Nous espérons avoir le temps de mettre ça en place !

Nous avons fini par une courte session de pilotage en extérieur, rendue bien difficile par le vent, assez fort de base, avec également de bonnes bourrasques qu’on ne pouvait pas anticiper ! Mais c’est un bon exercice pour apprendre à garder le contrôle de son drone en toute circonstance, et ça entraîne la capacité concentration.

Samedi 03 août

Le grand jour est arrivé ! Nous avons continué et terminé de préparer la retransmission dans la matinée, nous avons complété notre PowerPoint, chacun a revu ce qu’il voulait dire, et nous avons fait un répétition, afin d’avoir l’ordre et le contenu dans la tête au moment de passer devant les parents !

Après manger et après un rapide temps libre, nous avons préparé les stands. Pour le groupe drone, une grande table, avec dessus les drones que nous avons piloté, quelques casques à immersion, des écran sur trépied pour faire une démonstration du vol en immersion, et le matériel que nous avons utilisé pour réparer les drones endommagés (poste de soudure, tourne-vis, pinces, gaines thermorétractables, lunettes de protection...).

Nous avons tenu le stand le temps que les parents arrivent, en répondant à leurs questionnements, et montrant le matériel que nous avons utilisé, puis nous avons fait une rapide démonstration de vol en immersion. Notre éducateur Mickaël a piloté un de ses petits drones de courses avec ses lunettes FPV (« First Person Viewer »)
Nous avons installé 3 écrans sur des trépieds pour retransmettre en temps réel ce que filme le drone à l’aide de sa caméra embarquée !
JPEGJPEGJPEG

suite à quoi nous avons pris un goûter, et ensuite nous sommes entrés dans l’auditorium pour faire les présentations. Nous sommes passés les premiers, suivis par le groupe Au fil de l’Arbre, et le groupe Robotique a conclu.
Voici le PowerPoint que nous avons présenté :

Présentation Drone Connection 03-08-19

Nous avons tous eu un certificat de participation aux sciences participatives, à nos noms, et signés par nos éducateurs respectifs ! Après les photos de groupe, nous avons rangé et sommes allés nous doucher avant d’aller manger.

Pour la dernière soirée, nous avons prévu de faire un spectacle, préparé sur plusieurs jours lors des temps libres, lors duquel chacun fera une petite représentation théâtrale ou musicale !

Photos / Vidéos

Nos partenaires

Voir également