Envoyer à un ami

Drone Connection - Pyrénées - 26 juillet au 02 août 2020

Voir descriptif détaillé

Drone Connection - Pyrénées - 26 juillet au 02 août 2020

Voir descriptif détaillé

Menez à bien d'incroyables projets scientifiques !
Des voyages scientifiques qui changent le monde
Des aventures hors du commun, des projets réels pour le développement durable

Le Journal de Bord

Retrouvez l’album photos du Séjour Drone -Like a bird :
http://www.osi-photos.org/thumbnail...
Vous pouvez vous inscrire afin de télécharger l’album photo de vos enfants.

Découvrez le centre grâce à l’équipe drone !

Dimanche 26 juillet

Tout le monde est bien arrivé, les participants ont pris possession de leur chambre et du centre.

Le groupe est composé de Jacques, Henri, Pierre-Alexei, Tanguy, Jules-Antoine et Théodore, une belle équipe !

Après un premier dîner nous avons fait connaissance et établis les règles de vie en collectivité et quelques explications sur les mesures sanitaires à appliquer pendant le séjour.

Le cadre est magnifique :-)

JPEG

Lundi 27 juillet

La journée a commencé par une visite du village : il est très petit, mais très joli avec des rues étroites et pavées. Contrairement à ce qui était prévu, la séance avec les drones a eu lieu le matin : à cause des conditions climatiques, les parapentes ne pouvaient pas voler.

Les participants se sont familiarisés avec la différence entre les drones (qui peuvent voler de manière autonome et sans pilote) et les quadcopters (qui ne peuvent pas voler s’ils ne sont pas pilotés). On parlera donc de drones toute la semaine, mais c’est de quadcopters qu’il s’agit !

Après avoir passé en revue les 10 règles d’or de la sécurité (lieux interdits de survol, limitations techniques pour la pratique de loisirs), nous avons fait plusieurs exercices de prise en main et de pilotage. Nous avons également regardé plus en détail les éléments d’un drone, notamment les batteries. Voici comment l’on pourrait résumer la matinée : sécurité, 10 règles d’or, matériel, technique de vol, pilotage, instructif, FPV.

JPEGJPEGJPEG

L’après-midi avait lieu la première séance d’initiation au vol en parapente, de l’autre côté du Port de Lers. Il faisait aujourd’hui, comme partout en France, une chaleur écrasante ! Heureusement, en altitude les températures diminuent et il y avait un peu de vent. Les participants ont découvert le matériel et le vocabulaire technique (suspentes, voile, sellette...) et ont appris à lever la voile et temporiser. Ils ont ensuite appris à replier correctement la voile et ranger les différents éléments.

Nous avons pris un moment pour patauger dans un torrent pour nous rafraîchir, avant de rentrer au centre. Le soir, le groupe parapente a fait une veillée « Sporz » (un jeu type loups-garous).

JPEGJPEGJPEG

Mardi 28 juillet

Ce matin, nous devions monter en montagne pour le premier vol biplace en parapente. La séance a été annulée au dernier moment et le groupe a fait « drones » toute la journée.

Tout d’abord, les participants se sont intéressés à la question du biomimétisme. Le projet scientifique de l’été consiste en effet à créer un « caméléon phonique », de manière à pouvoir observer les animaux sans les déranger. Pour cela, il faudrait comprendre le bruit produit par un drone et comprendre s’il est assimilable aux cris des animaux et aux bruits de la nature.

Pour cela, plusieurs activités ont porté sur la nature du son et la manière de le mesurer : fréquence (en hertz, du grave à l’aigu) et puissance (en décibels, du discret au très fort). Les participants ont ensuite utilisé un fréquencemètre et un sonomètre pour découvrir la fréquence de leurs voix, et mesurer le son des drones en vol. Ils ont également fait différents exercices de pilotage en intérieur et en extérieur.

JPEGJPEGJPEG

En fin d’après-midi, nous sommes allés faire un tour en forêt pour prendre l’air. L’es activités communes à tous les séjours étaient en effet annulées, car les deux autres groupes étaient en bivouac. Après le dîner, nous avons fait une soirée jeux de société.

Mercredi 29 juillet

Aujourd’hui les conditions climatiques étaient meilleures, et les participants ont fait une journée entière de parapente. Au programme, deux vols en tandem (avec un moniteur), le deuxième vol étant agrémenté par des acrobaties. De plus, Jules-Antoine, qui fait une deuxième semaine de séjour drone-parapente, allait faire son premier vol en solo.

Alain et Damien, les deux moniteurs de parapente, ont rappelé les éléments appris sur la pente-école et expliqué comment le vol allait se passer. L’envol se fait au Port de Lers, et il y avait beaucoup de monde. Nous avons aussi croisé des vaches et des bufflonnes qui paissent en liberté.

JPEGJPEGJPEG

Après une matinée où les vols s’enchaînaient, le vent a changé et il est devenu impossible de faire du parapente. Les participants en ont profité pour pique-niquer, jouer aux cartes, faire la sieste.

JPEGJPEGJPEG

Nous sommes aussi allés nous promener un peu sur la route, et nous avons rencontré des droneurs professionnels. Ils filmaient des cyclistes pour le compte du Conseil général, et ont gentiment pris le temps de présenter leur matériel et leur métier.

JPEGJPEGJPEG

Après un dernier vol, nous sommes rentrés à Suc, bien fatigués par le grand air et le soleil. Le soir, nous avons tous regardé un documentaire animalier projeté dans la grande salle.

Jeudi 30 juillet

Ce matin les participants avaient rendez-vous une dernière fois avec Alain pour pratiquer leurs techniques de parapente sur une pente-école : mise en place et rangement, levée et temporisation, course et petit décollage.

JPEGJPEGJPEG

Après une matinée dans ce cadre magnifique, nous avons marché un quart d’heure pour rejoindre une aire de pique-nique à l’ombre. L’après-midi était consacré à une rencontre avec un médiateur du parc naturel régional des Pyrénées ariégoises. Il a présenté les différents animaux que l’on peut observer dans le milieu naturel. Un débat a également eu lieu autour de l’impact des activités humaines, notamment les drones et le parapente.

En fin de journée, le groupe « sur la trace de l’ours à pied » et le groupe « drone-parapente » sont allés bivouaquer ensemble un peu plus bas dans la vallée, près d’Auzat, au bord d’une rivière. Après le barbecue, Eloy, l’animateur « ours », a lu un chapitre concernant les loups à la chasse, puis nous avons fait une partie de loups-garous.

JPEGJPEGJPEG

Vendredi 31 juillet

Nous étions en train de déjeuner autour du feu de camp de la veille quand un camion est arrivé : on nous a prévenu qu’un hélicoptère allait arriver sur le site pour emporter du béton vers un site en travaux dans la montagne. Nous avons rapidement rangé tout le petit déjeuner et retiré les pierres du feu. Peu de temps après, l’hélicoptère est arrivé. Le temps que la bétonneuse soit là, les participants ont eu le temps de discuter avec le pilote qui leur a parlé de sa formation, des contraintes de vol, des types d’hélicoptère, etc.

Quand nous sommes revenus au centre, la matinée était presque finie. Nous avons étendu les tentes et les couvertures de survie pour les faire sécher. Après un pique- nique sous les arbres et une pause à l’ombre, les participants sont allés près d’une cascade à 25 minutes à pied du centre pour mesurer le volume et la fréquence de deux petits drones en plein air. Après un quizz sur ces notions scientifiques, les participants ont pu profiter de la cascade pour se rafraîchir. C’était bienvenu en cette journée de canicule !

JPEGJPEGJPEG

Samedi 1er août

Dernier jour complet du séjour : c’est le jour de la retransmission, où les différents groupes présentent leurs découvertes et apprentissages de la semaine. Covid oblige, très peu de parents ont pu être sur place, mais beaucoup étaient présents en ligne pour suivre à distance par vidéo.

Le groupe « like a bird » avait préparé sa retransmission autour de trois thèmes : matériel et sécurité des drones, vol en parapente, biomimétisme et résultats scientifiques.

JPEGJPEGJPEG

Tanguy a présenté une version « éclatée » d’un drone JJR/C, avec ses pièces mécaniques, les moteurs et les composants électroniques. Pierre a dessiné les « 10 règles d’or », c’est-à-dire les recommandations de la DGAC pour la pratique amateur du drone. Jacques et Jules-Antoine ont fabriqué une version modèle réduit d’un parapente à l’aide d’un cerf-volant et d’un doudou emprunté pour l’occasion, de manière à détailler les divers parties d’une aile.

JPEGJPEGJPEG

Théodore a proposé un petit jeu pour faire comprendre la notion de biomimétisme : comment l’homme s’inspire de la nature pour concevoir ses objets. Enfin, Henri a expliqué le projet scientifique de « caméléon phonique » en s’appuyant sur les mesures prises par les 4 séjours successifs au cours du mois de juillet.

Après les présentations, un goûter a été servi à tous, avec brownie au chocolat, melon et pastèque, ainsi que différentes boissons. Le soir, une soirée « casino » a été organisée par les grands, autour de différents jeux : jeux d’adresse, bonneteau, jeux en bois prêtés par un habitant, jeux de logique, etc.

Voici la vidéo de la retransmission intégralement organisée par nos jeunes pilotes. Bravo et merci à tous !

Dimanche 2 août

C’est le départ ! On fait l’inventaire et les valises, on retire les draps, on vérifie qu’on n’a rien oublié, et on échange quelques balles ou frisbees avant de dire au revoir aux copains... Jusqu’à la prochaine fois !

Nos partenaires

Voir également